• José PEREZ GABARRON

Le métier de Community manager




Né à la fin des années 2000, le community management s'est imposé progressivement comme une activité indispensable pour la communication des entreprises.


C'est un métier qui peut être à la fois en lien avec la fonction communication et/ou la fonction marketing et qui attirent de plus en plus de personnes. Le métier s'est professionnalisé au cours des dernières années et il bénéficie aujourd'hui, de parcours de formations spécifiques.


Il faut savoir que le métier en lui-même mobilise un grand nombre de compétences et de disciplines.


Le métier de community manager est très différent en fonction du secteur de l'entreprise, de sa taille ou des attentes en communication et en marketing de chaque organisation.


Vous souhaitez devenir community manager ? Vous avez le désir de connaître les rouages du métier ? Nous vous proposons de découvrir quelques aspects de ce métier très riche.


Le community management : qu’est-ce que c’est ?


En tout premier lieu, il est bon d'avoir en tête que community management est l’art de promouvoir et de rendre visible un produit ou une marque sur internet. En d’autres termes, il s’agit d’un métier qui regroupe l’ensemble des techniques qui assurent la présence d’une entreprise sur le web.


Le community management représente une approche de communication qui doit nécessairement être intégrée dans la stratégie globale de l’entreprise.


Le community manager est donc un professionnel chargé de fédérer les internautes via les plateformes Internet autour d’un même pôle d'intérêt.


En tant qu’ambassadeur de la marque auprès de la clientèle, il assure la mise en place de contenus et l’animation de la communauté. Ainsi, il est sollicité pour plusieurs missions et son métier peut être différent en fonction de l'entreprise et des ses activités, s'il officie en agence de communication digitale ou en tant que freelance.


Quelles missions peut exercer un community manager ?


La mission principale du CM consiste à créer un lien entre la marque et ses prospects ou utilisateurs. Sachez que la plupart des entreprises ont désormais conscience de l’importance de communiquer avec leur clientèle. Et afin d’écouter leurs consommateurs et recueillir les différents avis, la marque doit forcément recourir à un gestionnaire de communauté. Voici donc quelques missions que doit assurer un bon CM.


La création de contenus


Avant tout, le Community Manager est amené à créer ou à fournir du contenu digital. Il doit assurer non seulement la rédaction des contenus sur le web, mais aussi la création d’images, infographies, vidéo ou podcasts. À cet effet, le CM se doit de maîtriser les particularités de chaque réseau social (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, YouTube, etc.).


Il faut noter que ses contenus sont ciblés et donc adaptés aux objectifs de l’entreprise. En réalité, le métier de CM est une évolution naturelle du poste de Content Manager. De même, plusieurs autres passerelles débouchent sur ce métier, notamment : chef de projet éditorial, journaliste web, référenceur, etc.


L'acquisition d’audience utile


Le CM ne se limite pas à la gestion des communautés. Il peut aussi créer et développer ces communautés. Toutes ses actions doivent permettre de maintenir les clients déjà présents et d’en attirer d'autres. À cet effet, il aura à :

  • relayer des contenus pouvant optimiser la visibilité de la marque et accroître les ventes ;

  • faire des membres existants un relais d'information au sein de la communauté ;

  • identifier les nouveaux medias sociaux pour étendre l'influence de la marque ;

  • trouver des sujets pouvant susciter des réactions entre les internautes ;

  • créer et optimiser les interactions entre la marque et ses communautés, etc.

Autant de rôles que doit jouer un gestionnaire de communauté pour mener à bien cette mission. En plus de tout ceci, il doit mener des actions préserver l’e-réputation de sa structure en participant à la communication en cas de bad buzz.


L'évaluation et le suivi des actions marketing


Une autre mission du community management consiste à évaluer les impacts des actions menées dans le cadre d’un projet de marketing. À cet effet, le gestionnaire de communauté analyse la portée marketing de sa marque sur les différents supports on-line. Aussi, il effectuera un reporting des actions de communication engagées et pourra proposer des améliorations.


Par ailleurs, le CM peut piloter les développements numériques de sa marque. Il pourra identifier les bugs des fonctionnalités des sites et veiller à leur disponibilité. Il aura également à analyser les données et le trafic du web avec des outils spécifiques afin d’optimiser son référencement naturel. Rien ne l’empêche également d’identifier et de proposer des actions de marketing pertinentes pour réussir un projet sur internet.


Quels sont les avantages du métier de community management ?


Plusieurs raisons expliquent pourquoi bon nombre de personnes s’intéressent au community management.


Métier en constante évolution


Le community management est un métier rempli de défis. D’abord, il s’agit d’un métier récent et qui continue d’évoluer. Ainsi, vous y découvrirez de nouvelles compétences et stratégies pour atteindre vos objectifs. De plus, il permet de collaborer avec une multitude de personnes. Si vous êtes passionné par les interactions et que vous disposez d'une bonne culture web, le métier de community management est fait pour vous.


Par ailleurs, un social web manager peut se spécialiser dans la gestion de médias sociaux, la communication et la publicité… Tout dépendra de ses ambitions, ses possibilités et son environnement. Dans les grandes entreprises disposant de plusieurs CM par exemple, il peut devenir chef de projet ou responsable de la communication numérique.


Activité lucrative


De plus en plus d’entreprises sollicitent un community manager pour la gestion de leur clientèle sur le web.


Aussi, il faut noter que le CM est rémunéré selon son niveau de responsabilité, son autonomie et ses performances. Ainsi, le salaire moyen d’un community manager avec 5 ans d’expérience est estimé à 38 000 € brut par an.


Possibilité de travailler pour plusieurs entreprises


Un autre avantage du métier est sa flexibilité. Vous pourrez exercer en tant que CM freelance. Cela permet de collaborer avec plusieurs marques et donc de découvrir de différentes missions assez intéressantes. Même en travaillant au sein d’une seule entreprise, vous remarquerez la diversité des tâches et missions. Le community management est donc loin d’être une activité de routine.


Quelle formation pour devenir community manager ?


Pour mener à bien les tâches qui incombent un CM, il est recommandé de suivre une formation supérieure relative au marketing. Avec un niveau de Bac+5 dans le marketing, le journalisme ou même l’édition, vous pouvez vous lancer dans la gestion de communautés. Aujourd’hui, il existe plusieurs filières liées au social média qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour le community management.


Par ailleurs, le fait de nécessiter plusieurs compétences : marketing, relations-publiques, éditorial, référencement naturel SEO en fait un métier pluridisciplinaire. Les rôles sont différents et parfois difficiles à délimiter, selon la thématique abordée. Ainsi, les missions de CM peuvent être assurées à un niveau d’étude inférieur. Il faudra cependant, avoir une grande culture générale et une parfaite maîtrise du web et de la notion d’entrepreneuriat.


Quelles sont les qualités d’un community manager ?


Un bon gestionnaire de communauté se distingue des autres par ses qualités et sa manière de s’adapter à l’évolution du métier. Ses qualités sont entre autres :

  • les sens de l’écoute, du contact et d’empathie ;

  • la curiosité intellectuelle ;

  • l’autonomie, la diplomatie, la rigueur ;

  • un goût prononcé pour les réseaux sociaux et les nouveaux médias.

En plus, le CM doit avoir une parfaite compréhension des enjeux économiques de l’entreprise Aussi, il doit avoir une idée des différentes stratégies du web marketing. Enfin, une bonne qualité rédactionnelle sera indispensable pour mieux se faire comprendre et attirer l’attention des lecteurs.


Webinar du 25 janvier pour Le Grand Bain - Bilan de compétences