• José PEREZ GABARRON

Community Management et SEO

Le Community manager ou CM se charge principalement d’animer des communautés à travers la recherche de l’engagement et la développement de la visibilité de la marque ou de l'entreprise pour laquelle il/elle travaille.


Il s’agit d’un professionnel de la communication et du marketing qui met en place des stratégies digitales afin de fédérer un auditoire à travers l'animation des médias sociaux ou sites web par la création et la promotion de contenus.


Quelle est alors l'influence du community management pour le référencement naturel, quelles formes peuvent prendre ses contributions, et quels domaines du SEO sont concernés ?

community manager SEO

Sommaire



Les principaux axes de référencement


Le référencement naturel est un terme assez large qui regroupe plusieurs thématiques. Ces dernières constituent des stratégies combinant l’optimisation organique (sur site) et payante (campagnes publicitaires). On retrouve notamment :

  • SEO ;

  • SEA;

  • SEM ;

  • SMO ;

  • SMA ;

  • et du SMM.

Les techniques associées au référencement naturel sont généralement gratuites dans le sens où une fois le contenu en ligne, vous n’avez pas besoin de le sponsoriser ou de le booster. Il suffit de laisser la qualité technique de votre site, votre écosystème de liens entrants, et la pertinence de vos contenus produire leurs effets pour obtenir une meilleure place dans la liste des suggestions des moteurs de recherche.


Le Search Engine Optimization (SEO)


L’objectif du SEO consiste à améliorer à la fois la structure d’un site et ses différents contenus pour les moteurs de recherche principalement Google, puisqu’il est le plus utilisé par les internautes. Il importe donc que chaque créateur de contenu et surtout le Community manager puisse acquérir bien plus que les notions de base du SEO.


Ainsi, cet acteur doit pouvoir optimiser son contenu pour le web ou les balises de ses images afin d’améliorer le référencement organique. En ce qui concerne l’optimisation technique du site : c’est au webmaster de s’en occuper. Mais il est possible que le Community Manager occupe ces fonctions également.


La recherche des mots clés


Le Community manager doit recenser les principaux mots clés rattachés à l’activité dont il assure la promotion. Par la suite, il aura pour mission d’insérer ces termes dans ses textes aussi naturellement que possible, tout en prenant le soin d’optimiser les balises titres et les méta descriptions des pages internet. Ce travail doit contribuer à une meilleure visibilité des contenus créés dans les résultats de recherches des internautes pour la thématique.


L’amélioration de l’architecture du site


Insérer les bons mots clés ne suffit pas pour donner une bonne visibilité à votre plateforme internet et augmenter votre trafic. Vous devez faire un autre travail en amont, notamment en améliorant la structure de votre site. Pour y parvenir, vous devez principalement revoir son code, l’ergonomie, la sécurité, la responsivité mobile et la hiérarchisation des diverses catégories. En gros, vous devez améliorer l’expérience de vos utilisateurs en rendant vos pages SEO friendly. C’est la raison pour laquelle on recommande généralement de faire appel à un expert ou une agence SEO munit de réelles compétences pour travailler sur l’ensemble de ces aspects.


Le Social Media Optimization (SMO)


Cette branche du référencement concerne exclusivement les réseaux sociaux. Le SMO a pour but de développer et d’améliorer votre visibilité grâce à la création et au partage de contenu sur les médias sociaux. Il s’agit notamment de Facebook, LinkedIn, Instagram ou encore Twitter. Ces plateformes détiennent le plus grand nombre d’utilisateurs à travers le monde.


Par ailleurs, vous devez savoir choisir les réseaux sociaux en fonction de votre domaine d’activité, de votre cible et de vos objectifs. Par exemple, si vous proposez des articles de mode pour les adolescents, Instagram, Facebook ou encore Tik tok sont les plus recommandés.


Le rôle du Community manager ici consiste à animer la communauté sur ces réseaux en créant et en partageant des contenus de qualité pour améliorer la portée et l'engagement des publications.


Le Search Engine Marketing (SEM)


Toujours dans le but d’augmenter votre visibilité et par la même occasion un trafic internet qualifié , le SEM a pour couvre la dimension marketing pratiquée à la fois au niveau des moteurs de recherche et des réseaux sociaux. Cette fois-ci le processus est accéléré par l’achat de mots clés ou de liens sur les sites qui détiennent une place de choix sur Google dans votre domaine.


Le Search Engine Advertising (SEA)


Le SEA fait partie des stratégies de référencement payant. Elle consiste à acheter un espace pour augmenter la visibilité d’une annonce publicitaire et la positionner sur la première page de Google. Cette technique ne requiert pas principalement le concours d’un Community manager, mais en fonction de la structure dans laquelle il travaille, il pourra prendre en charge ces missions.


Le Search Media Advertising (SMA)


Cette stratégie d’optimisation payante est axée sur les réseaux sociaux et peut constituer un véritable levier pour le Community manager dans sa mission. En effet, avec l’accord de ses clients et en fonction de leur budget, il a la possibilité de recourir à diverses sortes de publicités sur les médias sociaux. Par exemple, avec Facebook Ads ou Linkedin Ads.


Le Social Media Marketing (SMM)


Le SMM combine le SMO et le SMA et intègre les instruments du marketing liés aux médias sociaux toujours dans l’optique de positionner une marque sur ces canaux.


Référencement payant ou naturel : que choisir ?


L’optimisation naturelle s’obtient à l’issue d’un véritable travail sur les contenus proposés par un site dans l’objectif d’obtenir un meilleur positionnement sur moteur de recherches.


À l’opposé, le référencement payant s’inscrit dans le cadre de la publicité et promeut des contenus associés à des mots clés visés. Ce procédé fonctionne de la même manière que les enchères : c’est l’enchère la plus élevée qui remporte le prix. Ainsi, le site qui a déboursé le plus pour un mot clé apparaîtra en premier dans les suggestions avec une signalétique pour montrer qu’il s'agit d'une publicité.


L’avantage de cette forme de référencement est qu’elle ne nécessite pas tout le travail accompli en amont pour la version naturelle avant d’obtenir la meilleure position dans les SERPs.


Toutefois, il est toujours plus intéressant d’obtenir des internautes grâce à la qualité de vos contenus.


En outre, vous pouvez faire une optimisation payante indirecte à travers le netlinking. Ce terme désigne l’action de payer pour obtenir des liens retour ou backlincks qui renverront les internautes vers vos différents contenus. Dans ce cas spécifique, vous n’optimisez pas la requête, mais plutôt un article à l’aide de ces liens obtenus et insérés dans les contenus de plateforme qui possèdent une popularité supérieure ou égale à la vôtre.


C’est également une très bonne stratégie pour améliorer votre visibilité et obtenir une meilleure renommée aux yeux de Google.



Community Management


Quel est le rôle du Community Management dans le référencement organique ?


Le Community manager cherche principalement de l’engagement de la part de sa communauté sur les médias sociaux. Il doit pouvoir également les rediriger vers le site web de l'entreprise.


Ainsi, il améliore la présence de la marque en ligne et augmente son trafic. On considère ce travail comme un axe du SEO, puisqu’il induit de façon indirecte un meilleur positionnement.


Il est clair que les différents liens partagés sur les médiaux sociaux n’optimisent pas à proprement parler le classement des contenus dans les SERPs. Toutefois, cette action contribue énormément à faire connaître un site et rend plus facile l’obtention de liens retour qui constituent un véritable critère de notoriété pour les algorithmes de Google.


En effet, lorsque le Community manager fait la promotion d’une infographie pour une marque sur les réseaux sociaux, les nombreux partages avec la mention de la source peuvent lui faire gagner des backlincks. Ce processus favorisera grandement un meilleur positionnement de la plateforme ou du contenu diffusant l’image, cela bien sûr si le lien est placé en dofollow.


Le Community Manager doit-il être un expert SEO ?


L’expertise SEO relève d’un métier à part entière tout comme le Community management.


De prime abord, le Community manager n’est pas un expert SEO, mais il semble indispensable de maîtriser les impacts de son activité sur le référencement naturel d'un site internet. LE SEO doit donc faire partie de ses connaissances.


Le Community manager ne détient tout simplement pas le qualificatif d’expert SEO, parce qu’il ne s’agit pas de sa profession et que l’optimisation demande une légion de compétences.


Existe-t-il un lien entre le référencement organique et la publicité ?


Un travail de positionnement naturel sur les moteurs de recherches ne constitue pas de la publicité, puisqu’il s’agit d’un outil gratuit pour améliorer le contenu et acquérir du trafic organique.


Cependant, un article ou un billet de blog de bonne qualité avec une optimisation qui n’induit aucun rapport de force commercial pour le lecteur peut vous faire de la publicité. Retenez que cette dernière ne fait pas partie des attributions et objectifs du référencement naturel.



Quelle place occupent les réseaux sociaux dans une stratégie SEO ?


Très souvent, ce sont les notions d’optimisation on-site et le netlinking qu’on considère comme les bases d’une bonne stratégie de référencement pour moteurs de recherches.


Néanmoins, avec les différentes mises à jour des algorithmes de Google, ce dernier a intégré de nombreux autres facteurs tels que la popularité pour le positionnement. Une innovation qui vous permet d’améliorer votre référencement lorsque votre marque est très active et suivie par une grande communauté sur les médias sociaux.


Stimuler des discussions autour de votre marque sur ces canaux est l’une des meilleures manières d’accroître le nombre de vos requêtes "brandées". Cette expression désigne la recherche du nom d’une marque sur Google.


Cela montre que vous êtes assez populaire et que les internautes témoignent d’un certain intérêt pour votre entreprise. Au cours de la dernière décennie, le critère de notoriété est devenu plus important pour le référencement d’une plateforme.


Dans certains domaines avec une concurrence accrue, il ne suffit plus de travailler la structure de votre site et de bénéficier de backlinks de qualité.


Bien qu’une évaluation précise de l’impact des médias sociaux sur le SEO semble difficile, on s’accorde néanmoins sur le fait qu’ils jouent un rôle pour accroître la popularité.



Que doit-on retenir ?


Bien que le Community manager ne soit pas un expert en référencement, il doit néanmoins détenir des connaissances de base en SEO.


L’univers du SEO et celui du Community management ne sont pas si divergents que ça. On peut même affirmer qu’ils possèdent une certaine complémentarité dans la mesure où vous cherchez à développer le trafic social de votre site web.


Généralement, il est non seulement plus facile, mais aussi plus rapide d’acquérir cette forme d’audience que par le trafic organique.


Le Community manager possède une maîtrise parfaite des réseaux sociaux qu’il manie pour augmenter la notoriété de sa clientèle à travers le SMO et le SMA. Ce procédé a pour objectif de faire découvrir les produits et services proposés par la marque aux internautes.


Ces derniers pourront donc se procurer ces articles sur la plateforme et non sur les médias sociaux qui constituent des leviers pour attirer les visiteurs et les faire revenir.